Protection et promotion 118047 visites
Accueil

Enlèvements et assassinats d'enfants!

Lundi 12 Mars 2018 - 11:38:54

RECRUDESCENCE DES ENLEVEMENTS, VIOLS ET ASSASSINATS D'ENFANTS EN PERIODE PRE-ELECTORALE : Mystique ou psychose créée de gré? SOS TALIBES S?inquiète sur le sort des enfants dans la rue (talibés) ! Depuis quelque temps la psychose commence à renaître au sein des populations. Il ne se passe pas un jour, sans que des faits horribles comme des enlèvements et viols suivis de meurtres ne se produisent dans le pays. La recrudescence de ces infamies coïncidant souvent avec la période pré-électorale, chacun essaie de s?y voir plus clair. Si les uns parlent de mysticisme, les autres pensent à une hantise créer afin de détourner l?attention des populations. Enlèvements, viols et meurtres, sont depuis quelque temps des mots très fréquents dans les médias et réseaux sociaux. Et pour la plupart des cas relevés, ce sont les enfants qui sont enlevés, violés ou tués. Parmi les cas les plus récents, figurent le meurtre d?une petite fille du nom de Mariétou Doumbia, au quartier Peul-Gua de Petit Mbao dans la banlieue dakaroise et celui du petit Fallou BA élève dans une école coranique à Touba. En outre, dans ce minuscule quartier de petit-Mbao, une autre tentative d?enlèvement a été relayée hier dans la presse. Une autre fillette habitant le même quartier a failli connaitre le même sort que la fille des Doumbia, et juste 48 heure après le premier drame. Heureusement, cette fois, la fille a été sauvée de justesse et son bourreau mis entre les mains de la police. Ces derniers temps, des avis de recherches sont lancés tous les jours, sur les réseaux sociaux. Un des plus récents est la disparition d?une jeune dame habitant la ville sainte de Touba, du nom de Coura Diakhaté. Selon un avis de recherche lancé par ses proches sur Whatsapp, Coura était partie au marché d?Okasse pour ses provisions journalières. C?est ainsi qu?elle a été enlevée selon cet avis de recherche qui circule depuis avant-hier sur les réseaux sociaux mais qui, malheureusement n?a pas donné de détails sur la date. Cette semaine, toujours dans la ville sainte, cinq enfants ont échappé de justesse à ce fait macabre à la mode. Un inconnu ayant loué une chambre au quartier nommé « Garage Darou », avait kidnappé des enfants qu?il gardait dans sa chambre et préconiser de les évacuer à Dakar. C?est grâce aux recherches menées par la mère d?un des enfants en captivité que ce dernier a été démasqué. « La dame cherchait son enfant qui avait disparu depuis la veille. Cette dame avait la photo de son enfant sur son téléphone. C?est ainsi qu?il a rencontré un autre enfant a qui elle a demandé s?il n?avait pas vu l?enfant sur la photo. En voyant la photo, l?enfant qui faisait partie des détenu et qui pour s?échapper, a automatique reconnu son camarade toujours en captivité et a ainsi montré la maison ou 4 autres enfants étaient encore en captivité. » Narre un témoin et voisin du malfaiteur, interrogé par la chaine Touba. Net. Selon ces témoins, le bourreau des enfants s?était présenté à eux comme un chauffeur. Il aurait déjà envoyé d?autres enfants à Dakar et préconisait d?évacuer ceux-là vers la même destination le lendemain. Heureusement, ce dernier a été arrêté et conduit à la gendarmerie de Touba.Pour ne citer que ces cas, la peur et la hantise de voir leur proches disparaître d?un moment à l?autre, gagne les populations. Si ce n?est pas un viol, c?est un enlèvement qui souvent finit par un des meurtres les plus odieux. Et le pire c?est que chaque année de nouvelles astuces sont mises en place afin de mieux réussir leur coup. Une des nouvelles tendances des malfaiteurs serait de heurter exprès sa cible et de prétendre l?emmener à l?hôpital afin d?être sûr que tout va bien. C?est ainsi que le bourreau opère tranquillement et enlève sa cible au vu de tout le monde, nous ont confié des témoins d?une telle scène digne d?un film hollywoodien. Aucuns parlent de trafiquants d?organes qui, disent-ils, cherchent à s?enrichir le plus vite possible en s?adonnant à ces faits odieux. Pour d?autres, ce sont des psychopathes, dépourvus de tout bon sens qui sont derrière ces actes odieux. Ces faits étant très récurrents en période pré-électorale, beaucoup indexent les hommes politiques et les taxent d?être des adeptes de faits mystérieux et odieux. Toutefois, certains expliquent cette recrudescence d?enlèvement et de meurtres odieux en période pré-électorale comme un moyen de créer exprès une psychose collective afin de détourner les populations des préoccupations en rapport avec l?élection. C?est-à-dire qu?à partir d?un fait réel, l?information est amplifié et la réalité déformée. Même si des enquêtes ont été menées mais force est de constater que jusqu?ici on ne connait pas les véritables responsables de ces multiples enlèvements et assassinats des enfants. SOS TALIBES s?inquiète sur le sort des enfants talibés dans la rue. Nous demandons à l?Etat du Sénégal de veiller sur la sécurité de ces derniers. En France par exemple, c?est la psychose des attentats qui a accompagné les élections présidentielles des dernières années. Pour ces derniers, cela permet juste d?assoir la psychose de la peur au sein de la population.

Commentaires


   ...
Auteur
Pensée du jour
La ou commence la part de l'un, c'est la ou s'est arrêtée celle de l'autre.

La liberté de l'un commence là ou s'arrête celle de l'autre.

Transmis par Jacques Fronteau (Ecommoy France)
Réalisé par Africaciel.com