Protection et promotion 108363 visites
Accueil

REFLEXION

Mercredi 30 Aout 2017 - 13:15:51

Mon intention est de vous donner des clés pour reconnaître les personnalités perverses narcissiques dans l'entreprise afin de s'en protéger (autant que possible?). Plus il y aura de personnes à même d'identifier ces personnalités, moins elles auront de pouvoir de manipulation et de nuisance. Mon intention n'est pas d'inciter à la haine vis-à-vis de personnes prisonnières à vie d'une personnalité pathologique.

Je m?exprimerai au masculin par convention. Qu'est-ce qu?un pervers narcissique? (PN) Un PN est pervers ET narcissique. Pervers : Sadique, il a du plaisir à infliger la souffrance morale (absence d'empathie et de culpabilité) Narcissique : Excessivement désireux de puissance et de gloire, il s?admire, se croit supérieur aux autres et est le seul qui compte pour lui.

 Manipulateur, il met ses proies sous emprise et les harcèle pour le plaisir et pour se valoriser. Comment reconnaître le PN dans l'entreprise ? Le plus souvent, il adopte au premier abord le masque du charmeur (moins fréquemment celui du généreux, du timide ou du tyran). Restons sur le cas le plus fréquent. Séduisant, sa poignée de main peut être exagérément longue ou ferme, son menton haut, sa présentation soignée.

Loquace et « grandiose », il a du bagou et parle souvent crûment. En réunion, il arrive souvent en retard et ne s'en excuse pas. Il prend de la place (repousse les objets placés devant lui) et attire l?attention. Il peut créer la surprise : se mettre en colère, humilier un collaborateur ou quitter la réunion sans explication.

Pour éviter d?être pris en défaut, il embrouille avec des grandes tirades compliquées, logiques en apparence uniquement, ou change subitement de sujet. S'il est réellement pris en défaut ou confronté à un refus, il accuse les autres, cherche à les faire culpabiliser, et peut se victimiser ou se mettre en colère.
Il ne se remet jamais en cause. Son management est incohérent et son équipe souvent divisée. Il y instille un sentiment de malaise et de non-liberté, et génère du stress et de la confusion. Il parvient cependant à rallier un petit « fan club ».

 Il cherche à intimider et s'assure qu'aucune tête ne le dépasse. Il peut se montrer alternativement amical pour recueillir des confidences (attention ! il fait des « dossiers » !) puis froid et absent (ne répond plus aux mails etc.) Il ne tient pas compte de l'emploi du temps de ses collaborateurs(demandes faites à la dernière minute, annulations de réunions etc.), et les pousse parfois à faire des choses qui ne leur ressemblent pas.
Il peut ignorer les demandes personnelles même s?il dit s?en occuper (mobilité interne, augmentation, formation, etc.). Même en son absence, il reste très présent dans les conversations, il parasite les pensées? Ambitieux, il poursuit des projets d'envergure, challengeants, valorisants, exposés ou susceptibles de le mettre en position de pouvoir.
Il n'agit pour le bénéfice de l'entreprise, de ses collaborateurs et de ses clients que dans le mesure où cela sert ses propres intérêts : sa carrière, son statut, ses revenus, son prestige. Il est donc peu respectueux des règles éthiques, légales et administratives (il n'a pas réellement de conscience morale). Le pouvoir stimule ses tendances perverses et nourrit son narcissisme, il l'incite donc à prendre des risques. De plus, imprévisible, il peut prendre des décisions importantes de façon impulsive. Ainsi, haut placé, il est une véritable bombe à retardement.
 Il ment constamment pour tout et n'importe quoi (performances exceptionnelles de ses enfants, histoires étonnantes qui lui sont arrivées, succès professionnels, etc.) Il accède ainsi à des fonctions pour lesquelles il n'est pas compétent. Il énonce de grands principes qu'il ne s'applique pas à lui-même.

Ne supportant pas la critique, il nie même les évidences. Constamment manipulateur, il peut changer d'attitude instantanément selon les circonstances et interlocuteurs, il fait passer ses messages par les autres pour pouvoir nier en être l'auteur si besoin, et divise pour mieux régner. Au fond très jaloux, il dénigre beaucoup les autres, se montre ironique, caustique ou agacé par leur médiocrité. On est avec lui ou contre lui. Si vous êtes contre lui, il vous menacera plus ou moins explicitement.

 Il est rancunier, tactique et revanchard. Cet article vous a aidé à y voir plus clair ? Merci beaucoup pour votre témoignage. Vous pensez qu?il peut aider quelqu?un à ouvrir les yeux ?

 Merci beaucoup de faire suivre. BONNE LECTURE!
yahya SIDIBE

Commentaires


   ...
Auteur
Pensée du jour
Nous n'avons forcément pas besoin d'éliminer tout ce qui nous dérange car il nous en restera davantage.

Transmis par L . Louckas Hounkanlinkpe (Göteborg)
Articles recents
Réalisé par Africaciel.com