Protection et promotion 108375 visites
Accueil

Au Plan Conceptuel qu'entend-on par maître Coraniq

Jeudi 9 Septembre 2010 - 12:16:1

Au plan conceptuel qu'entend-on par


maître Coranique?

 

Le maître Coranique est généralement sous l'autorité d'un maître des lieux ( le propriétaire de l'école) qui peut être en même temps son guide. Dans certains cas, le propriétaire est en même temps le maître Coranique. Comme son nom l'indique, le maître Coranique est la personne qui enseigne le Saint Coran. En plus de la transmission directe du savoir à l'enfant, le maître Coranique a comme mission, l'éducation des élèves l'apprenant sur le plan humain, social et économique.

 Dans certaines écoles Coraniques de type traditionnel, le maître Coranique, en plus de l'initiation et le renforcement des capacités des élèves en matière de mémorisation du Coran, inculque aux élèves la persévérance, l'endurance et le courage, seul gage de la réussite socio-économique. Au-delà de cette mission, certains maîtres Coraniques se chargent de la coordination de l'ensemble des activités et tâches de l'école Coranique.

 Ils organisent toutes les conditions matérielles nécessaires pour accueillir les élèves dans un environnement d'étude favorable. Certains maîtres Coraniques font également office d'assistants du responsable moral et assure son intérim en cas d'absence.

Par rapport au profil académique, le critère minimal pour mériter le titre de maître Coranique est la mémorisation totale du Coran (Hafiz). Dans certains cas, on peut rencontrer des maîtres Coraniques qui ont appris le Coran en entier sans mémoriser tous les versets. Si certains n'ont reçu aucune autre formation particulière sinon sur le tas, d'autres ont pu bénéficier d'un parcours académique qui va du BFEM ou BEPEC voire des études supérieures. 

 Certains sont spécialisés en langue arabe, en sciences islamiques, en philosophie, en communication, en sociologie, en pédagogie générale, en psychologie etc.

Sur le plan professionnel, à par les activités agricoles et l'office d'imams à la mosquée, le maître Coranique s'adonne dans de rares cas à d'autres activités. On relève des professionnels de l'alphabétisation, des guérisseurs traditionnels, des artistes poètes, des spécialistes dans la psalmodie de versets ou de hadihs sous forme de chansons lors des cérémonies religieuses, des animateurs de radio, des commerçants, des hommes d'affaires, des marabouts consultant etc.

Pour leur prise en charge, elle est assurée sous plusieurs formes: activités agricoles, mendicité des élève ou talibés, scolarité des élèves, nourriture offerte par les autres membres de la communauté, indemnités versées par le comité de gestion, contribution des émigrés, ou d'ex élèves ou talibés devenus hommes d'affaires prospères, appui des responsables moraux en nourriture, en logement et/ ou parcelles de terrain destinées à l'agriculture. Certains par contre, se prennent en charge à leurs propres frais, parce qu'ils s'adonnent à d'autres activités.

L'enseignement Coranique est considéré comme une activité à valeur hautement éthique et à ce titre doit être bénévole. Dans les milieux traditionnels comme au Fouta, au Baol, en Casamance, et les zones rurales de Louga et de Kaolack, il est rare que des versements se fassent sous forme de contreparties formelles de la part des élèves ou talibés ou de leurs parents. Pour certains, non seulement, il n'existe aucune forme de rémunération, mais qui plus est, ne disposent d'aucun partenaire, susceptible de les appuyer.

 

YAHYA SIDIBE

Activiste,Défenseur des droits humains et Président Fondateur SOS talibés

 

 

 


Commentaires


   ...
Auteur
Pensée du jour
Nous n'avons forcément pas besoin d'éliminer tout ce qui nous dérange car il nous en restera davantage.

Transmis par L . Louckas Hounkanlinkpe (Göteborg)
Articles recents
Réalisé par Africaciel.com